1598 : Édit de Nantes, 2015 : Dandy De Nantes...

Vous êtes ici : Accueil » Sorties » Review »

Le Royal

Club

Google Maps Le Royal, Club à Nantes7 Rue des Salorges - Gare Maritime - 44000 Nantes
Site internet du Royal, club à NantesSite internet du Royal
Bar avec piste de danse au Royal, Club à Nantes

Il est de ces lieux quelque peu hors du temps, des modes, des effets de manche, des faux-semblants et du lifting de personnel permanent, qui séduisent immédiatement pour ces raisons mêmes. Le Royal a choisi le terme de « club privé » mais devrait s’attribuer celui de « discothèque », tombé en désuétude avec la police linguistique twittero-facebookienne, qui lui rendrait ô combien ses lettres de noblesse – pour ne pas dire de royauté.

...apartheid social conditionnant le droit de s’asseoir à la commande d’un litre d’alcool fort vendu 10 fois son prix d’achat à Promocash...

Au Royal, l’impensable devient possible ; ici réside la réussite d’une soirée, ci-gît l’esprit de sérieux si ravageur dans la jeunesse. Survenu d’un autre temps où l’élégance était un art de la courtoisie et du savoir-faire, un homme dont l’âge n’a plus la moindre importance reçoit en ce lieu comme s’il était chez lui. Sans doute d’ailleurs l’est-il. Tout se passe comme si ce chez lui devient chez vous : il y a presque l’embarras du choix d’assise sur les banquettes et canapés, organisés tout autour de la piste. Habitué à l’exiguïté et au snobisme des cash-machines de la nuit, le Dandy avait fini par accepter (en y prenant sa part) l’apartheid social conditionnant le droit de s’asseoir à la commande d’un litre d’alcool fort vendu 10 fois son prix d’achat à Promocash. Il découvre que c’est au Royal qu’on abolit les privilèges. Il observe que c’est au Royal que le peuple est à la fête. Tout un symbole.

Le reste est à l’avenant et le meilleur est à venir : une soirée faite de surprises, d’étonnements, de mystère, de rencontres. Tiens, Dandy du Tennessee est à Nantes... à quand le partenariat ? Emporté par son manège, le Dandy aurait été mieux inspiré de jouer les inconnus avec la future avocate qu’il fait tourner en lui demandant par exemple, rapport au lieu : Solène, tu es pour l’hétéroclisme ? Probablement n’y était-elle jamais allée, voilà une occasion rêvée (et manquée) de lui payer ce voyage. Faute de quoi, il joua les ingénus s’ingéniant à la questionner sur la destination qui lui siérait pour une demande en mariage qui – alcool fort, Promocash aidant – arriverait quelques minutes plus tard. Fort séduisante sur le papier, cette technique assez cash (de faire sa promo) s’avéra contre-productive quelques semaines plus tard. Et pour cause. Considérant que le Dandy posa un genou à terre devant cette éphémère robe noire, il fut établi qu’il déposât obligeamment le second sur le trône du Royal. Le dandysme est un monarchisme de la nuit.

Aimez et partagez cet article sur les réseaux sociaux :

1er décembre 2015