Dandy De Nantes
Influenceur d'influenceurs - Lobbying - Fondation

Vous êtes ici : Dandy De Nantes » Vestiaire » Portrait d’un Dandy de Nantes : Pierre-Yves

Portrait d’un Dandy de Nantes : Pierre-Yves

25 ans / Rue Copernic / Tierquar : La Beaujoire

La DandyBio

Il est un homme de son époque qui pourrait être d’un autre temps. Pierre-Yves ne fait ni n’a les traits que lui prête sa jeunesse, comme un bon whisky qui serait hors d’âge. Il met de l’art dans toutes ses passions : certains aiment les montres, il aime l’art horloger ; certains aiment les souliers, il aime l’art bottier ; certains aiment les costumes, il aime l’art tailleur ; à ceux qui aiment la vie, il prône l’art de vivre. Un art de vivre à la Nantaise, authentique Dandy. Installée depuis quelques semaines dans la belle rue Copernic, son échoppe de maître cireur est un condensé de l’esprit et des appétences savamment entretenues depuis son plus tendre âge, dans une vie vécue en accéléré. Intarissable sur ses sujets de prédilection, excessif comme le sont les passionnés, Pierre-Yves ne fait pas toujours l’unanimité. En bon rejeton unique de sa lignée, il sait fort bien que composer c’est renoncer. Alors il trace son sillon ; Loire-Atlantique tu peux pas test.

Le vrai bon plan c’est les fripes…

Avec le temps, il ne pouvait que plaire aux Dandys, toujours heureux de retourner la controverse et de saluer le courage de ceux qui osent. De ceux qui se lancent. Amoureux du temps qui fait son œuvre, ce n’est pas un hasard s’il pratique le travail du cuir et l’art de redonner du lustre à des souliers abîmés, des sacs défraîchis, des fauteuils délaissés. L’ouvrage ne manque pas ; et le cœur qu’il y met lui en promet beaucoup. Pierre-Yves a surtout conçu son échoppe comme un lieu de vie pour y recevoir les plus beaux gentlemen de la ville, la nuit tombée, dans les vapeurs d’un alcool racé et d’un havane de belle facture. Refaire le monde pour lui revient alors à faire le tour du monde des élégances masculines, jusqu’à l’ultime : la convoitise des femmes. Seul vrai sujet, les autres épuisés, d’un Dandy de sa trempe.

Dandy De Nantes. – Les 3 bonnes raisons d’aimer vivre en Dandy à Nantes.
Pierre-Yves. –

  1. Les nanas
  2. L’art de vivre, le côté épicurien
  3. L’estime de soi, l’ego, l’insolence

« Style »

C’est quoi la tenue idéale d’un 31 décembre ?
P-Y. – C’est un smoking col châle bleu nuit, une ceinture de smoking (cummerbund), des slippers en cuir vernis type opera pumps et un nœud papillon.

Le pantalon c’est patte de serrage ou ceinture ?
P-Y. – C’est clairement patte de serrage.

Les chaussettes dépareillées, c’est : trop swagflippant, ça passe crème ?
P-Y. – C’est flippant. Il faut faire informel mais il y a des limites.

Le bon plan sape que tu as toujours gardé pour toi et qui ne résistera pas à Dandy de Nantes ?
P-Y. – Le vrai bon plan c’est les fripes, il y a des pépites à dénicher mais il faut être connaisseur et avoir les bons tuyaux. Val d’Europe par exemple. À Nantes, il y a À l’ombre des marques, il y avait des gants en pécari doublés cachemire.

« Adresses »

L’adresse favorite pour un premier rendez-vous ?
P-Y. – Le Bouche à Oreille, rue Jean-Jacques Rousseau.

Le meilleur coin pour dénicher une héritière ?
P-Y. – Le Molière, place Graslin.

Où a-t-on le plus de chances de se croiser un jeudi à 23 heures ?
P-Y. – Au Graslin de folie, rue Racine. Ou sinon dans un pub, au Buck Mulligan’s, rue du Château.

Le coiffeur qui soigne le mieux ta crinière ?
P-Y. – Avant j’allais chez Pascal Guyon, à Pont du Cens. Maintenant, c’est Pierrick (coiffeur masculin voisin de sa boutique).

« Bulletin de vote »

Flik Flak  ou Swatch ?
P-Y. – Flik Flak

Richelieu ou Derby ?
P-Y. – Derby

Jérôme Kerviel ou Alexandre Benalla ?
P-Y. – Benalla

Troubadour ou saltimbanque ?
P-Y. – Saltimbanque

Smicard ou vicelard ?
P-Y. – Vicelard

Youtube ou Youporn ?
P-Y. – Perfectgirl

PSG ou OM ?
P-Y. – PSG

Pétrole offshore ou gaz de schiste ?
P-Y. – Gaz de schiste

Pornic ou Le Croisic ?
P-Y. – Le Croisic

Joyce Jonathan ou Ana Girardot ?
P-Y. – Les 2

Figaro ou Gorafi ?
P-Y. – Figaro

La Cigale ou La Fourmi ?
P-Y. – La Cigale

La dernière question : au fait, l’Édit de Nantes, quelle année ?
P-Y. – 1598 !

Pierre-Yves Ringuedé – Entretien de Chaussures, Maroquinerie et Cuirs :
7 Rue Copernic – Nantes
Site internet de Pierre-Yves Ringuedé

Signature Les Dandys