Dandy De Nantes
Influenceur Masculin Premium - Fondation

Vous êtes ici : Dandy De Nantes » Correspondances » Lettre à Johanna ROLLAND, Objet : Garderies de nuit

Lettre à Johanna ROLLAND, Objet : Garderies de nuit

Préambule : Les Dandys ont décidé d’entamer une correspondance épistolaire unilatérale avec la Maire de Nantes. Voici notre troisième proposition :

Madame la Maire,
Que cela nous plaise ou non, c’est un fait : Nantes compte beaucoup d’enfants en bas âge. Et, par un effet mécanique assez intuitif, ces enfants se trouvent avoir des parents, c’est-à-dire des personnes dotées de conscience et de raison qui ont sciemment réfléchi avant de prendre librement la décision irrévocable de diffuser, partout dans les rues de Nantes, ces petits êtres mobiles, tapageurs et insolents – appelés donc enfants.

Ces parents n’ont pas que ce défaut majeur de l’être, ils partagent une qualité commune : l’envie de s’amuser et de faire la fête. Convergence est ainsi faite avec les Dandys. Mieux encore : nous souhaitons ardemment qu’ils puissent se réaliser dans cette perspective.

C’est pourquoi nous vous proposons de réfléchir à la création et au développement de garderies de nuit, pour une tranche d’âge allant de 1 an à 12 ans (au-delà de cet âge, il semble que les enfants soient davantage capables de se garder tous seuls le soir). Ces garderies, en nombre restreint dans un premier temps, et situées proches de zones d’activité nocturne, ouvriraient leurs portes à 20h et jusqu’à 6h du matin, les jeudisvendredis et samedis soir.
NB : une réflexion sur la généralisation de ces garderies de nuit devra être menée, dans un second temps, afin de s’adapter aux rythmes de vie, et de travail, de certaines professions.

De la même façon que le prix du vestiaire en boite de nuit est de 2 euros, nous proposons de fixer un prix symbolique pour ces garderies à 2 euros de l’heure. Tous les parents des petits Jules et des petits César de Nantes doivent pouvoir sortir et s’amuser sans se ruiner. Pour les parents salarié.e.s des restaurants, bars et clubs de Nantes, ce service sera entièrement gratuit.

Deux points complémentaires pour répondre à toutes les objections. D’une part, il va de soi que ce n’est pas à la collectivité d’assumer l’ensemble de la charge d’une telle mesure. Les établissements C.H.R, premiers bénéficiaires de cette fréquentation accrue, seront mis à contribution – selon des modalités à définir avec leurs représentants. D’autre part, pour pallier à la fronde éventuelle de la corporation des baby-sitters, il pourra leur être proposé en priorité de postuler à ces missions de garderie, selon leurs disponibilités et après une formation courte en matière de prise en charge des enfants pour assurer leur sécurité physique et morale.

Madame la Maire, vous le voyez, les Dandys prêtent le plus grand soin à s’occuper du bien-être des enfants Nantais et de leurs parents aussi minutieusement qu’avec leur plus beau costume. Il n’y a là que matière à vous plaire.

Signature Les Dandys

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur les Internet !