Dandy De Nantes
Influenceur Masculin Premium - Fondation

Vous êtes ici : Dandy De Nantes » Vestiaire » Les chaussettes de l’ArchiDandy

Les chaussettes de l’ArchiDandy

Indéniablement, les chaussettes masculines de couleur sont une affaire très politique. Comment comprendre sinon que des hommes de la trempe d’un François Fillon ou d’un Michel Sapin, aussi expressifs et transparents qu’un miroir d’eau face au Château d’Anne (et non un miroir d’ânes face au château d’eau, quoique…) soient ainsi capables d’allier infinie tristesse costumière-cravatée et authentique joie de vivre au bout des pieds ? Précisément car c’est dans leurs chaussettes que réside leur moral. A l’image de celui de la France. La symbolique d’un tel accessoire coloré permet à Michel Sapin de rappeler qu’il y a bien longtemps que la rose n’est plus à son poing mais plutôt à ses pieds et à François Fillon de ne rien oublier du caractère hautement religieux, plus que révolutionnaire pour lui, du rouge écarlate qu’il arbore plus fièrement à ses chevilles qu’à son teint sarthois.

les chaussettes ne font rien si le reste du vestiaire ne s’est pas hissé à leur hauteur.

Les chaussettes disent beaucoup d’un homme alors que ne disent-elle d’un Dandy. Très politique, et très à l’aise entre autres dans ses Archiduchesse, le Dandy change de catégorie : il devient ArchiDandy. Toute la palette des couleurs y passe et se voit investie d’une mission pour chaque situation de la vie quotidienne. Elles sont aussi utiles pour donner un signe de reconnaissance lors d’un premier rendez-vous galant, assis sur les marches du Théâtre Graslin, que pour accrocher visuellement le regard des passantes, descendant à vive allure en Piaggio, un casque sur la tête, la rue du Calvaire. Il est toutefois une évidence à rappeler : les chaussettes ne font rien si le reste du vestiaire ne s’est pas hissé à leur hauteur.

Au risque du sacrilège pour les puristes, l’ArchiDandy le confesse : il n’est pas très porté sur le fil d’Écosse ; les chaussettes ayant le mauvais goût de retomber sur ses souliers. Un classique coton égyptien lui est davantage prescrit. S’il se trouve encore des Dandys à Nantes qui pratiquent la chaussette ton sur ton avec le pantalon de costume, il devient urgent pour eux de se rendre dans le très convenable rayon chaussettes des Galeries Lafayette. Outre le plaisir que procure la fréquentation régulière de ce bel intérieur des Glorieuses années, il s’agit quasiment d’un impératif citoyen. À l’approche cruciale et haletante des élections régionales, l’ArchiDandy prépare déjà dans l’isoloir de son vestiaire le choix de ses chaussettes pour le jour du scrutin. Justement pour ne pas se mettre en tête de voter avec ses pieds. Quant à finir pieds nus dans les mocassins… il y a 2017 pour cela.

Signature Évariste

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur les Internet !