Gentlemen, Dandys et Sapeurs, ne loupez pas la première "Dandy's Night" à Nantes le 1er juin !
En savoir plus
Dandy De Nantes
Influenceur Masculin Premium - Fondation

Vous êtes ici : Dandy De Nantes > Sorties > L’année d’un Dandy – 2015

L’année d’un Dandy – 2015

E2015, pour les vœux de Johanna ROLLAND « aux Nantaises et aux Nantais », le Dandy, contrarié de n’avoir été associé à la rédaction de son discours, brilla par son absence.

…la Vélo Parade avec le pied plus souvent à terre que sur les pédales

Cette année, il fit également l’impasse sur :

  • le lancement de SoNantes et trébuchantes,
  • les mythiques Unes « Waldeck-Rousseau » de Presse Océan,
  • le retour en son Zénith de la reine Christine et en son quai de la Fosse du prince (de) Belem,
  • le come-back trop tragique musicalement de Tragédie 3.0,
  • le naufrage de l’Atlantide en sa Gare Maritime,
  • les publicités pour opticiens sans lesquelles WikKostarHaut ParleurIdîleNuméro Chik et Lemon, disparaîtraient,
  • la Digital Week Nantes French Tech Geek International Meeting Nice & Beautiful People,
  • la pomme de discorde entre Malakoff et Bellevue, préférant les pommes d’Happy (tribute to Pharrell),
  • l’action painting sur les vitrines de banques ou d’agences Vinci,
  • la queue 45 minutes dans le froid devant L’Entrecôte,
  • l’inauguration du Burger King d’Atlantis au prix d’un jour de RTT,
  • l’ouverture de la boutique Eleven Paris rue Crébillon même avec la présence de Dj Moar et en dépit de celle des bloggeuses nantaises,
  • l’anniversaire des 10 ans de Dacia au Zénith dont aucun scooter ne sort encore des usines,
  • les apéros « popopopo et cubi de rosé » du Quai Ceineray,
  • les bars à sourire, les bars à chat, les bars à sieste et autres bars à thym (excepté à Toulon).

En 2015, en revanche, le Dandy était à La Beaujoire pour voir le F.C.N affronter le P.S.G de Zlatan, monstre sacré annoncé à Saint-Nazaire en 2016.

Le Dandy était aussi dans la place pour :

  • l’enflammé rendez-vous juillettiste du Bal des pompiers de la caserne Gouzé,
  • la débordante nuit du VAN (prononcez ‘vent’),
  • l’ouverture du festival HIP OPsession à Poln’N,
  • les « Buttineries » du quartier Saint-Anne où il fait bon flâner,
  • la fête foraine cours Saint-Pierre et rattrape Forrest qui a pécho les churros,
  • les folles parties de fléchettes au Track N’art,
  • le Salon des Entrepreneurs-qui-ont-des-idées-mais-pas-d’argent,
  • la grande bousculade-braderie des Ecossolies,
  • les pique-niques improvisés sur tout ce que l’Erdre compte d’endroits insolites,
  • la Vélo Parade avec le pied plus souvent à terre que sur les pédales,
  • la photo souvenir de Saint-Donatien en feu?
  • le vernissage d’Expolaroid à l’Atelier Alain Le Bras,
  • l’arrivée de la régate lors des Rendez-vous de l’Erdre,
  • la rencontre sacrée de l’eau (l’Éléphant) et du feu (le Dragon),
  • l’étonnant Quai des Chaps sous les Nefs,
  • les crêpages de chignons à Nabou Hair (comprenne qui pourra),
  • le défouloir nocturne du Carnaval,
  • les soirées underground des Ateliers de Bitche,
  • le comparatif entre Les Minis BPM et les Goûtez Électronique, résultat : balle au centre, le Dandy prend tout le monde à revers en préférant… Les Scènes Vagabondes.

Tous ces moments, manqués comme vécus, n’en restent pas moins de faible portée au regard de ce qui a constitué, à coup sûr, l’apothéose de toute une année. Un événement qui aurait justifié à lui seul de payer 1 fois, 10 fois, 100 fois le prix de tous ces instants réunis. Une soirée délirante et extravagante menée orchestre battant par l’immense Jean-Claude Crystal « le spécialiste du chanteur-mort », un samedi 28 novembre de Culture Bar-Bars au Déjeuner sur l’Erdre. Ce qui s’est passé ce soir-là, dans ce lieu en passe de devenir un repaire de soirées-surprises, reste indescriptible autant qu’exceptionnel. Il est des fois où le Dandy regrette que tous ses congénères ne soient pas de sa ville pour la vivre aussi excentriquement que lui.

Signature Les Dandys

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur les Internet !