Gentlemen, Dandys et Sapeurs, ne loupez pas la première "Dandy's Night" à Nantes le 1er juin !
En savoir plus
Dandy De Nantes
Influenceur Masculin Premium - Fondation

Vous êtes ici : Dandy De Nantes > Sorties > Chez Lizette & Le Louis-Blanc

Chez Lizette & Le Louis-Blanc

Par sympathie plus que par snobisme, le Dandy a fini par les appeler les Dupont et Dupond de l’île de Nantes. Pour plusieurs raisons. Tautologique : c’est du pont qu’on les voit se dessiner. Géographique : ils se font face de part et d’autre de la rue Louis-Blanc. Esthétique : en franchissant la Loire, on découvre un univers vestimentaire propre aux lieux ; n’est pas Dupond/t qui veut. Sociologique enfin : c’est un terrain d’enquête privilégié pour qui veut capter l’art de vivre à la nantaise – qui ne se réduit pas qu’à la simple consommation de pintes de bières dans des éco-cups.

Les shooters maison pris sur le comptoir achèvent l’embarquement, attention au décollage pour soirée réussie.

Au Louis-Blanc (Dupont avec un ‘t’), c’est au pays de la chine que l’on entre même si plus qu’un pays, la chine est ici un art. Tous les salons et placards de grands-mères y sont passés (mais combien ont-ils de grands-mères ces individus ?). Dans ce genre de lieu, c’est toujours au fond de la salle qu’il faut se rendre ; on y tombe sur d’improbables tableaux en point de croix avant de se lancer dans une partie d’échecs ou tout autre jeu de table mis à disposition. C’était ça aussi nos grands-mères : le coin du feu, la belote, le téléviseur branché sur Antenne 2, le canapé en cuir élimé par les griffures de chat. On comprend dès lors que Le Louis-Blanc ne désemplisse jamais, sa terrasse est pleine du matin au soir. Entre nostalgie, bien-vivre et plaisir d’être ensemble, il s’y joue une forme de communisme hédoniste qui correspond à l’air du temps. Fort courus, les brunchs sont comme ces déjeuners sans fin du dimanche qui viennent agréablement repousser l’heure fatidique des devoirs à faire pour le lundi matin.

Chez Lizette (Dupond avec un ‘d’), le vendredi soir, c’est soirée mixette. Platines posées au coin du bar entre habitués des lieux, voisins du quartier, amis de passage, tous y profitent du début de week-end. Au fil des minutes, quand un groupe s’est constitué, on se décide à passer à table. On y mange en famille, autrement dit, on y mange bien. Des produits frais et quelques plats originaux ; on tente vainement de suivre le débit interminable et enthousiaste du serveur nous emmenant dans les méandres de leurs fournisseurs locaux, du fromager au boucher, du boulanger au primeur. Lizette comme une arbalète, aussi rapide que cette petite camionnette à 3 roues, marquée de son nom, que les Nantais les plus observateurs voient sillonner la ville. Deux bouteilles de Pic Saint-Loup plus loin, se rendre aux toilettes situées à l’étage devient presque un exercice de style, façon : montée du président américain dans l’Air Force One et salut au peuple de l’île. Les shooters maison pris sur le comptoir achèvent l’embarquement, attention au décollage pour soirée réussie.

Motus et bouche cousue sur ces adresses, n’est pas la devise du Dandy. Il dirait même plus : saperlipopette, ce Loup-Blanc mérite bien une Lichette !

Chez Lizette (Suite au changement de propriétaire l’établissement se prénomme maintenant « Chez Louisette ») :
1 rue Louis Blanc – République – 44000 Nantes

Le Louis-Blanc :
2 rue Louis Blanc – République – 44000 Nantes

Signature Évariste

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur les Internet !