1598 : Édit de Nantes, 2015 : Dandy De Nantes...

Vous êtes ici : Accueil » Culture »

Lettre à Johanna ROLLAND

Objet : Nantes 2024


Lettre à Johanna ROLLAND, Objet : Nantes 2024

Préambule : Entre deux réclamations de résidents sur l'élargissement d'un trottoir ou les nuisances sonores d'une cour d'école, les Dandys ont remis une lettre en mains propres à Johanna Rolland, lors de ses vœux aux habitants du quartier Hauts-Pavés Saint-Félix le 19 janvier. En voici la proposition.


À Johanna ROLLAND, Maire de Nantes
Hôtel de Ville
29 rue de Strasbourg
44000 NANTES

Madame la Maire,
L’évidence est sous nos yeux, rien ne sert de détourner le regard : avec l’obtention des Jeux Olympiques en 2024, tous les projecteurs sont braqués sur Paris. Et singulièrement dans leur sillage sur la maire de cette ville, Anne Hidalgo, malgré un anglais fort exécrable compensé par un efficace sens de la communication.

Pour qui aime jouer, rien n’est perdu, Madame la Maire, si vous vous en donnez les moyens. À l’occasion de cette immense compétition sportive, suivie par des milliards de téléspectateurs, nous plaidons ardemment pour faire de la Boule Nantaise un sport de démonstration aux Jeux Olympiques de 2024. La technicité de ce sport, associée à un esprit bravache et profondément libertaire pour le pratiquer, sont autant de valeurs qui fondent le fair-play et le plaisir du jeu chers à Pierre de Coubertin, comme à Pierre Quiroule – en l’occurrence qui fait mouche même s’il n’amasse guère mousse, resté lui sur le pont. Bref. La Boule Nantaise a toute sa place dans cette olympiade et constitue une opportunité inouïe de faire parler de Nantes, au niveau international, grâce à un sport accessible à tous qui reflète le mode de vie à la Nantaise.

Projetons-nous ensemble en 2024 : des démonstrations de Boule Nantaise se déroulent sur l’esplanade du Carrousel des mondes marins, pendant que le Grand Eléphant arrose les joueurs thaïlandais ou péruviens attendant leur tour pour entrer en compétition. Une immense barge arrimée sur la Loire propose des stands d’initiation, dès 8 ans, et le soir tombé, des parties nocturnes sont organisées à la lueur des anneaux de Buren le long du Hangar à Bananes. Le Voyage à Nantes, inspiré par une telle opération, a mandaté quelques artistes fraîchement diplômés pour concevoir un parcours de Boule Nantaise, à mi-chemin entre le mini-golf et le circuit de motocross, dans le fatras de ciment et de pelleteuses sur le chantier du futur CHU.

Notre déception ne cesse d’amplifier à mesure que les compétitions internationales de Boule Nantaise échappent à la ville qui nous est chère. Cape Town, Helsinki, Canberra, Singapour... Depuis plusieurs années, Nantes n’est plus la ville de référence de la Boule Nantaise. Il faut faire revenir à César ce qui tend à se jeter dans les bras de Brutus.

Madame la Maire, nous vous invitons à constituer au plus vite une équipe de travail capable de défendre la présence de la Boule Nantaise aux JO de 2024 auprès du Comité Olympique. Dans cette perspective, l’expertise et la conviction qui nous animent peuvent servir d’appui.

Avec vous, et pour vous, nous portons ce slogan : « Nantes 2024 : Made for tiring or pointing ».

Aimez et partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Le 29 janvier 2018