1598 : Édit de Nantes, 2015 : Dandy De Nantes...

Vous êtes ici : Accueil » Sorties » 48 heures à... »

48 heures... à Noirmoutier

85630, Noirmoutier
Cabannes de plages sur l'île de Noirmoutier

Se rendre sur l’île de Noirmoutier début août, l’idée peut, de prime abord, paraître saugrenue. Mais c’est sans compter sur quelques conseils avisés nous préconisant une escapade des plus courtes... Cela tombe bien : la nouvelle rubrique « 48 heures à... » vient tout juste d'être créée. D’entrée cependant, le Dandy vous spolie car il interprète ce conseil en limitant cette escapade à la journée, pas plus.

Il faut aller sur l'île de Noirmoutier pour faire du vélo sinon tu n'avances à rien et tout ce qui t'entoure te paraît encore plus long.

L’impasse sur le célèbre passage du Gois (chaussée submersible) est décidée, nous évitant ainsi plus d’une heure et demie d’attente tel un touriste devant le Pavillon du Futuroscope... Au total, ce jour-là, via le pont, presque 1h30 est nécessaire au départ de Nantes pour mettre les pieds sur l’île. Une fois sur la terre ferme le programme du jour se dessine : enfourcher les vélos pour un tour de l’île. Car oui le vélo est une des activités favorites du Dandy et aussi son principal moyen de locomotion. La traversée de Barbâtre est des plus quelconques où les pistes cyclables ne sont pas légion... S’ensuit La Guérinière, nettement plus typique avec ses nombreux moulins...

Le déjeuner, symbolisant la moitié du parcours, est pris à l’Herbaudière : enchevêtrement de restaurants d’été proposant tous plus ou moins la même carte à des prix souvent très différents... La partie Nord de l’île est quelque peu plus sauvage... En résulte une petite sieste au calme sur la plage de la commune des Roussières assez vite interrompue par le flot incessant de plagistes envahissant les plages dès 15h...

Il est déjà temps de commencer à finir (car le Dandy ne craint ni grammaticalement ni physiquement de commencer à finir ou de terminer à entamer) la « grande boucle » avec, au passage, la découverte de La Tour Plantier : de belles villas, d’immenses campings et une longue jetée, tentant de protéger tant bien que mal la réserve naturelle de Müllembourg des nombreux touristes. Le port de Noirmoutier-en-l'Île rend la commune plus accueillante malgré ses nombreux stands, glaciers et manèges... La fin de journée pointe le bout de son nez, le Dandy rejoint l’entrée de l’île en longeant cette fois-ci un beau chemin côtier que la côte Nord dessine jusqu’au passage du Gois...

En résumé, il faut aller sur l'île de Noirmoutier pour faire du vélo sinon tu n'avances à rien et tout ce qui t'entoure te paraît encore plus long. Ces quelques 48 heures à Noirmoutier passées en 24 heures auront au moins permis au Dandy de s'emparer du maillot vert.

Aimez et partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Le 4 septembre 2015