1598 : Édit de Nantes, 2015 : Dandy De Nantes...

Vous êtes ici : Accueil » Sorties » Review »

Le 4.44

Bar lounge

Google Maps 4.44 Nantes4 Rue du Couëdic - Commerce - 44000 Nantes
Cheminée virtuelle sur un écran au bar lounge 4.44 à Nantes

Admettons que vous êtes un Dandy qui développe son business, aime réseauter et participer à des dîners d’affaires, fréquente les bars d’hôtels, pense que le luxe tient au champagne en vitrine, le 4.44 semble être pour vous. Avec un nom qui fait miroiter les tours de La Défense et la cour des grands du marché mondial, ce bar vous offre un cadre idéal pour convier vos clients et prospects après une harassante mais fructueuse après-midi de travail. Vous serez assis non loin d’un groupe d’hôtesses et de stewards de la Transavia, dont la rassurante présence vous rappelle que dans trois semaines vous partez dans les Caraïbes, all inclusive.

En même temps voir ainsi Frédéric Beigbeder côtoyer Mireille Mathieu...

Admettons que vous êtes plutôt un Dandy désargenté, amateur de bonne musique, de cocktails sur mesure et d’ambiances chic et cool, le 4.44 peut aussi être un lieu pour vous. Déjà parce que vous pourrez y rencontrer des Dandys qui ont peut-être du business à vous proposer : vous êtes un Dandy, vous savez tout faire. Ensuite, parce qu’en vous interrogeant sur la signification de ce nom (ne cherchez pas trop loin : le 4 c’est pour la rue, le 44 pour le département), vous avez pénétré l’air de rien dans un bar d’hôtel. Vous avez, à cet instant, une furieuse envie d’un moment d’intimité avec une personne intellectuellement élégante et culturellement distinguée, all night long.

Au mur du 4.44, les pages du livre d’or de l’hôtel ont été arrachées une par une. Ah ? Pour être encadrées et exposées. Bon... Sympa le concept de tapisserie-dédicace. En même temps voir ainsi Frédéric Beigbeder côtoyer Mireille Mathieu, ça remet bien le milieu intellectuel et culturel français à sa place. Le 4.44 n’est pas encore le Café de Flore même si la fine flore Nantaise en fera bientôt un de ses repaires. Où, discret, le business prospère. Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’adresse, isn’t it ?

Aimez et partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Le 8 avril 2015